La comédie itinérante de Valence



Pensez à réserver vos places !!!
 
Mardi 22 novembre, 20h

Et tâchons d'épuiser la mort dans un baiser
Claude Debussy / Marc Lainé

•À partir de 13 ans • Durée 1h05 •

Le Festival international d’art lyrique d’Aix en Provence en Comédie itinérante ? Et pourquoi pas…

« Tous ces derniers jours, j’ai beaucoup travaillé à La Chute de la maison Usher… c’est un excellent moyen d’affermir les nerfs contre toute espèce de terreur ; tout de même il y a des moments où je perds le sentiment exact des choses environnantes ; et si la sœur de Roderick Usher entrait chez moi, je n’en serais pas extrêmement surpris. »

Claude Debussy a entretenu tout au long de son existence une riche correspondance à travers laquelle se révèle sa fascination pour les nouvelles fantastiques d’Edgar Allan Poe. Parmi elles, La Chute de la maison Usher semble exercer sur lui une attraction particulière, donnant naissance à un étrange phénomène d’identification entre le compositeur et le personnage de Roderick Usher. Debussy entreprend alors l’écriture d’un opéra fondé sur le conte de Poe…
Marc Lainé est un familier de La Comédie où il a mis en scène son premier spectacle, La Nuit électrique, et a signé la scénographie de plusieurs créations de Richard Brunel. Il a imaginé pour le Festival d’Aix-en-Provence ce spectacle musical avec un pianiste, deux chanteurs et un acteur mêlant extraits de lettres, mélodies et fragments de l'opéra inachevé de Debussy.

Mardi 07 février, 20h

La Maison
Marguerite Duras / Cécile Backès

• À partir de 13 ans • Durée 1h •

Dans la cuisine de Marguerite Duras

La Maison nous fait découvrir un visage méconnu de Marguerite Duras : elle y chante les louanges du travail domestique, revendique l’héritage de sa mère — recettes et jeux d’enfants — et se laisse aller à comparer les rôles de l’homme et de la femme dans les affaires domestiques. Surprenante, drôle, provocante comme toujours, elle mène une réflexion profonde, et part du quotidien pour atteindre à l’universel. Dans ce monologue, elle envisage tous les points de vue et tous les aspects, car elle redoute une chose plus que tout : affirmer, établir, produire du dogme. Donc, elle change d’avis et manie les contraires. Peu lui importe d’avoir tort ou raison ; Duras cherche, inlassablement, les lieux d’une identité féminine. Des corps, des images, des figures : mère, petite fille ou sorcière, Duras parle toutes les femmes en une seule.
Cette confidence philosophique à l’usage de tous a inspiré à Cécile Backès une aventure théâtrale simple. Pendant que la femme parle, magnifique Cécile Gérard, une soupe de légumes se prépare et conjugue son fumet à la saveur du texte… Partagée d’abord avec le public des communes de Lorraine, La Maison est allée ensuite au Festival d’Avignon, à Paris, en Allemagne, à New York ou à Mexico, faire naître le théâtre là où on ne l’imagine pas. Et donc aujourd’hui dans les communes de Drôme et d’Ardèche avec qui La Comédie itinérante imagine le théâtre depuis 16 ans.

Vendredi 24 mars, 20h

Prouve-le
Lucie Vérot / Maïanne Barthès

• Les Controverses • À partir de 9 ans • Durée 1h15 •

Attention ! Conspiration théâtrale

Personne n’a marché sur la Lune. Les vaccins sont toxiques. Des reptiles humanoïdes venus du centre de la terre se cachent dans l’enveloppe corporelle des grands dirigeants de ce monde pour soumettre l’humanité… Voilà quelques exemples d’interprétations du monde par le prisme de théories du complot que l’on peut lire sur internet, ou entendre dans les cours de récréation. Comment distinguer le vrai du faux quand les informations sont étalées sans hiérarchie et comment résister au sentiment d’être initié à un savoir secret, loin des versions officielles, et qui nous fait nous sentir tellement « spécial » ? Lucie Vérot après Le Gène de l’orchidée, et Maïanne Barthès, metteure en scène d’Une abeille d’Arménie reviennent pour éclairer ces questions dans une nouvelle Controverse.

« Une professeure venait de prendre ses fonctions dans un collège. Elle avait la peau diaphane et les yeux verts. Elle n’arrêtait pas de baisser les stores de sa salle de classe, pour projeter des diapositives, disait-elle mais ne fuyait-elle pas plutôt la lumière du soleil ? Elle connaissait trois mille ans d’histoire sur le bout des doigts. Comment pouvait-elle savoir tout cela sans l’avoir vécu elle-même ? Ses élèves de sixième s’en sont vite persuadés : la nouvelle prof d’histoire-géo ne pouvait être qu’un vampire. Cette histoire est vraie. Nous ne la raconterons pas, mais elle sera sans aucun doute une source d’inspiration pour imaginer Prouve-le, et mettre en question le regard que les jeunes collégiens que nous allons rencontrer posent sur le monde. » Maïanne Barthès et Lucie Vérot



Contact


Horaires d'ouverture
Mardi 15-18h
Mercredi 10-12h 14-19h
Jeudi 9-12h 15-19h
Vendredi 10-12h30 13h30-17h

Plan D'accès
45 rue Charles Chapoutat
26400 Aouste Sur Sye

Tel : 04 75 25 14 20
Email