Historique

Nini ChaizeC’est en 1958 que l’association « Art et jeunesse » a été fondée, dans le café Chaize-Permingeat rue de la République à Crest (aujourd’hui bar-brasserie Le Donjon). Alain Rais (comédien, metteur en scène), Vanber (peintre) et Jacques Clerc (sculpteur, graveur) ont été, avec quelques autres, à l’origine de cette association d’éducation populaire et artistique qui organisa de nombreuses expositions.

Foyer d’une dynamique hors norme, ce « bistrot » a impulsé des liens riches et variés entre artistes professionnels et amateurs, culture académique et culture populaire, ville et campagne, avant de devenir, en 1961 la MJC de Crest. Le café de Nini était devenu la maison de beaucoup de monde, lieu privilégié de rencontres entre jeunes et vieux, entre syndicalistes paysans et ouvriers… entre hommes et femmes engagés dans des pratiques de transformation et d’enrichissement de la vie de tous…

En 2003, suite à des désaccords avec la Ville de Crest, la MJC refusant de signer la convention proposée par la ville qui voulait lui imposer un directeur issu des services municipaux, et en finir avec son indépendance, s’est retrouvée sans locaux et privée d’une partie de ses ressources. Avec le soutien de la communauté de communes du Crestois, elle s’est donc installée dans la commune voisine d’Aouste-sur-Sye, et c’est au cours de l’Assemblée générale du 31 mars 2004, qu’elle a choisi de se nommer MJC Nini-Chaize, fondatrice de la première MJC, « qui en abrita même l’esprit et les membres avant qu’elle fut créée… ». Jeanine Ribière est la fille de Nini Chaize.

L’association devient en 2009 centre social après l’obtention de l’agrément auprès de la Caisse d’Allocations Familiales. Implantée sur la commune d’Aouste-sur-Sye, la MJC-centre social Nini Chaize concentre aujourd’hui ses actions sur le territoire de la Communauté de Communes du Crestois et du Pays de Saillans avec un territoire d’influence comprenant aussi la Communauté de Communes du Val de Drôme.

carte-cccps-ccvdL’association organise et coordonne des actions socioculturelles, famille, enfance et jeunesse. C’est aussi un lieu de ressources et d’orientation pour les habitants du territoire.

L’Association est pilotée par un conseil d’administration pouvant aller jusqu’à 25 membres ; lequel est désigné lors de l’Assemblée Générale Ordinaire annuelle.