Tiers-Lieu

Tiers-Lieu ?

Un Tiers-lieu est un concept défini par Ray Oldenburg dans le livre The Great, Good Place, il s’agit d’espaces ouvert que les individus peuvent s’approprier pour se rencontrer, se réunir et échanger de façon informelle. Ce n’est ni un lieu personnel (domicile), ni un bâtiment ou un bureau loué mais un lieu-tiers.

Il n’existe pas un « modèle type » de Tiers-lieu car ces espaces se construisent selon les besoins des citoyens et les particularités d’un territoire. Les ressources matérielles et les services que l’on y retrouve sont divers et répondent à une demande. Dans un Tiers-lieu, différentes activités peuvent cohabiter : du coworking tout comme un atelier de fabrication numérique, un « repair café » et un Relais de services publics, une AMAP… Les Tiers-lieux sont des lieux de collaboration, d’apprentissage, de médiation, de développement d’activités, qui ont vocation à être des espaces « socles » de soutien au développement de l’activité économique et sociale ainsi qu’aux projets de développement local.

MJC-Centre social Nini Chaize : Tiers-Lieu de services, de partage et d’initiatives

Faire du centre social un tiers-lieu de services aux habitants
  • Accueillir, informer et orienter les adhérents-usagers de la MJC-centre social à travers une posture d’écoute active
  • Proposer des ressources : carte interactive du territoire, espace d’affichage (mobilité, emploi, logement…), espace numérique libre d’accès.
  • Proposer des services :  des accompagnements individuels et collectifs aux démarches administratives numériques, services mobilité.

 

Faire du centre social un lieu  de créativité, de partage et d’initiative favorisant la mixité sociale et culturelle et l’échange de savoirs et savoirs-faire

  • Organiser des Temps d’animations en favorisant la rencontre et l’échange entre les habitants
  • Aménager  et animer un espace de convivialité comme une espace de d’échanges et de créativité
  • Développer un lieu d’échanges de savoirs-faire : accueil de stagiaires, ateliers/formations sur le thème du numérique pour favoriser l’autonomie des usagers-adhérents.
  • Initier et développer des partenariats avec les autres Tiers-Lieux de la Vallée de la Drôme.

 

Reconnaître les jeunes comme une richesse, favoriser leur autonomie et le développement de leur pouvoir d’agir

  • Aménager et animer un espace d’information jeunesse (15 -30 ans) : mobilité, emploi, logement
  • Former l’animateur jeunesse sur le métier d’informateur
  • Devenir Promeneur du Net (créer du lien et informer sur le Web)

 

PROJET FINANCE PAR LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL DE LA DRÔME